Légaliser le Mariage Pour Tous réduit le risque suicidaire chez les adolescents LGBT

La polémique sur le “mariage pour tous” n’a pas encore dégonflé que déjà une étude lui trouve un effet bénéfique ; selon cette étude publiée dans la revue américaine JAMA Pediatrics, le nombre de suicides chez les adolescents homos, gays, lesbiennes, et bisexuel(le)s s’est considérablement réduit dans les Etats ayant autorisé les mariages chez des personnes de même sexe. L’étude a été menée aux Etats-Unis.

Le suicide est la seconde cause de mortalité chez les adolescents à 15 à 24 ans et ceux qui font partie d’une minorité sexuelle ont un risque de suicide accru. Selon des données américaines de 2015, 29% des jeunes gays,lesbiennes ou bisexuel(le)s ont attenté à leur jour au cours de l’année précédente, contre 6% des jeunes hétérosexuels. Même si les raisons qui conduisent à ce geste peuvent être multiples, la stigmatisation sociale et/ou familiale et les discriminations y jouent un rôle.

Des scientifiques du service d’epidémiologie de la Johns Hopkins Bloomberg School of Public Health et de Harvard ont corrélé, sur des données recueillies pendant 16 années, de 2001 à 2015, les évolutions de risque suicidaire chez les lycéens, avant et après l’implémentation d’une législation légalisant le mariage chez personnes de même sexe au sein de 32 Etats Américains, analyse complétée par la même analyse au sein de 15 Etats qui ont refusé cette législation.

L’échantillon de population analysé est de 762 678 adolescents, 366 063 garçons et 396 615 filles, âgés de 16 ans en moyenne.

Au total, 8,6% des adolescent et 28,5% de ceux s’identifiant comme appartenant à une minorité sexuelles ont commis un acte suicidaire avant l’implantation d’une nouvelle législation favorable au mariage chez personnes de même sexe. Dans les 32 Etats où cette législation a finalement été approuvée et mise en place, les scientifiques identifient une réduction 7% du risque suicidaire des adolescents. Cette réduction du risque suicidaire se concentre sur les minorités sexuelles. Les scientifiques évaluent que chaque mise en place de cette législation a réduit le nombre de suicides de 134 000.

Une telle évaluation serait nécessaire en France.

Source

Difference-in-Differences Analysis of the Association Between State Same-Sex Marriage Policies and Adolescent Suicide Attempts
Julia Raifman, ScD1Ellen Moscoe, MA2S. Bryn Austin, ScD3,4; et al
JAMA Pediatr. Published online February 20, 2017

Crédit Photo Cerative Ciommons by O.Ortelpa

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *