L’antipsychotique halopéridol (Haldol), ne doit plus être prescrit chez les patients déments

L’antipsychotique halopéridol (Haldol), ne doit plus être prescrit chez les patients déments

Près d’un tiers des sujets âgés, vivant en institution, reçoivent des antipsychotiques. Après une première alerte de la FDA sur les risque d’accidents vasculaires cérébraux liés à la prise de rispéridone, d’olanzapine, ou d’aripiprazole, elle a de nouveau alerté sur...
read more